La méga-secousse tellurique de Sumatra,
plus les raz-de-marée géants qui ont frappé,
le 26 décembre 2004, les côtes de l'Océan Indien,
ont provoqué l'une des catastrophes
les plus colossales de l'Histoire.
(Photo: un restaurant est submergé à Pluket.)

La tragédie humaine, plus de 150 000 morts, 500 000 blessés,
5 millions de personnes déplacées,
atteint une ampleur rarement connue.

S'ajoute à cela le caractère international du désastre:
huit pays asiatiques et cinq pays africains
ont été frappé le même jour par le cataclysme.

Et environ 10 000 ressortissants de quelque 45 pays du monde
sont morts ou portés disparus : 2000 Suédois, 1000 Allemands,
700 Italiens, 500 Autrichiens, 200 Français, 200 Néo-Zélandais,
mais aussi des Mexicains, des Colombiens, des Brésiliens, des Philippins...

Aide financière,aide médicale,aide alimentaire,aide à la reconstruction,
le monde entier s'est mis à la solidarité:
l'ampleur de la réponse,pour une fois,a reflété celle de la catastrophe,
même si de trop nombreux ratés ont été constatés
dans la répartition des aides et leur efficacité réelle sur le terrain.

Un peu plus de deux ans après,il reste une immense tâche à accomplir.


Sources et photo: "Cité des Sciences".



RETOUR PAGE D'ACCUEIL RETOUR PORTAIL ACTUALITE