Chère Jocelyne.

Il restera de toi ce que tu as donné
au lieu de le garder dans des coffres rouillés.
Il restera de toi de ton jardin secret
une fleur oubliée qui ne s'est pas fanée.

Ce que tu as donné
en d'autres fleurira.

Il restera de toi ce que tu as offert
entre tes bras ouverts.
Il restera de toi une larme tombée,
un sourire germé
sur les yeux de ton coeur.

Ce que tu as offert
en d'autres revivra.

Il restera de toi
ton sourire, ta tendresse, ton amour, ta bonté.
Et au fond du coeur
de ceux que tu aimais et qui t'aimaient,
tant de nombreux souvenirs des heures passées,
Heures sombres ou heures claires de la vie.

Il restera de toi ce que tu as semé,
que tu as partagé.
Et ce que tu as semé
en d'autres germera.



D'après un texte de la Liturgie Chrétienne des défunts.


Le 27janvier 2011,
tu as rejoint tous ceux qui nous ont précédés,
"marqués du signe de la foi".
Tu fais désormais parti de la glorieuse
"cohorte des Saints et Saintes de tous les jours.






POEME POUR LE JOUR DE SA MORT. AUTRES PAGES POESIES DE JOCELYNE.