" Mais voilà qu'il frappe . Vais je ouvrir ?
Rien n'est prêt pour le recevoir .
Un désordre inouï s'étale partout .
Et où est la clef de cette porte ?

Il frappe encore ...
Je l'observe de loin ...
Il frappe doucement , il ne donne pas de coup de poing .
Il heurte lentement la porte avec le doigt majeur .
Je remarque que son regard n'est pas dirigé
directement en face , vers la porte .
Tout en frappant , il regarde par le côté
et en haut , vers le ciel .
Son expression est grave , attentive , mais non impatiente .
Il semble se concentrer ,
non sur la porte et la réponse que je ferai ,
mais sur la grâce que le Père peut accorder ,
sur la décision que le Père peut inspirer .

Il frappe toujours ...

" Je me tiens à la porte et je frappe ... "
Le verbe est au présent .
Il s'agit d'une action répétée , continue .

Que faire ?
Je ne puis pas vivre sans sa présence ,
et je ne puis supporter sa présence .
Si j'ouvre , va t'il m'adresser des reproches ?
Essaierai-je de m'excuser ?
Je ne puis ouvrir que si je me rends à lui
... sans conditions ...
Alors , il n'y aura plus de problèmes ...

Allons ! Je vais vers la porte .
J'ouvre cette porte qui grince
et que retiennent les plantes parasites .
Je m'efface :
" Seigneur , entre ... Seigneur tu sais " ...
J'allais dire :
" Tu sais que , malgrè tout , je t'aime " ...
Mais je n'ose continuer la phrase ...
et un sanglot étrangle ma voix .
Lui me regarde avec un sourire calme .
Il dit : "Je sais . Je vais souper avec toi ".
Je m'écrie :
"Seigneur , je n'ai pas préparé de repas .
Je n'ai rien de ce qu'il faut " .
Il répond :
" C'est moi qui t'invite à mon souper .
Je veux , chez toi , célébrer ma Cène ."

Méditation d'un Moine d'Orient .






Création Hybouves
19 septembre 2003
Tableau "Light of the world"
Artiste : William H.Hunt
1854



" Kingdom"
Midi sequenced by Barry Taylor